« Cliff Jumping », un saut dans le West End!

Le West End : un endroit coloré où la plage de Negril disparaît pour laisser place à des rochers escarpés. Le divertissement par excellence : le saut du haut des falaises!

Vue du Kaiser depuis les falaises du XTabi.
Vue du Kaiser depuis les falaises du XTabi.

Si ce sont les locaux qui tentent les manœuvres les plus dangereuses (parfois avec un risque si élevé qu’ils frôlent l’insouciance…et les rochers), l’expérience peut être sécuritaire pour les amateurs lorsqu’elle est bien encadrée. Pratiquée prudemment, l’activité est un carburateur à adrénaline… et combien libératrice!

Le «  cliff jumping  » attire des touristes de partout dans le monde, principalement grâce à la visibilité du Rick’s Café, installé depuis 1974 sur les falaises du Westmoreland, alors que Negril n’était encore qu’un petit village de pêche expérimentant le tourisme.

Aujourd’hui, le saut des falaises est une discipline de plus en plus populaire, qui jouit de sa série mondiale grâce à Red Bull, qui consolide son emprise sur le monde du sport extrême professionnel. Negril est toujours une destination par excellence pour les amateurs, mais les sites Web spécialisés servent une mise en garde :

Aussi jolies que puissent être les falaises, elles peuvent être traîtres et s’adressent à des sauteurs avertis.

RedBull-Cliff-Diving
Crédit photo : Red Bull Cliff Diving World Series

En général, le sport a mauvaise réputation. En Europe et au Royaume-Uni, on le nomme «  tombstoning  » , en référence à la pierre tombale. En Amérique du Nord, on préférera les termes «  cliff jumping ou cliff diving  » . Mais bien avant l’arrivée de l’investisseur autrichien biscornu, dès 1969, la Fédération mondiale du saut en altitude (WHDF) balisait la discipline et organisait des compétitions réglementées.

« Nous sommes des professionnels » 

Le saut des falaises est une activité risquée lorsqu’elle n’est pas encadrée, notamment lors de performances improvisées dans des endroits tout aussi improvisés, que ce soit en Jamaïque ou à Sherbrooke. La WHDF explique qu’à six mètres de hauteur, le corps entre dans l’eau à environ 40 km/h, une vitesse suffisante pour causer des fractures ou des commotions cérébrales mineures.

C’est pourquoi il est nécessaire de prendre le cliff jumping au sérieux et d’apprivoiser la discipline. À Negril, plusieurs endroits spécialisés (XTabi, Sunset On The Cliffs, Rick’s Café) offrent différentes plateformes et des sauveteurs sur place, pour que chacun trouve un saut à sa hauteur..!

IMG_1798

Les amateurs de grottes seront aussi servis. Durant la journée, il est possible d’observer des chauves-souris et de se baigner gratuitement dans des caves creusées à même la falaise par les vagues de la mer des Caraïbes. Pour les grimpeurs, les rochers sont très escarpés… c’est à vos risques et périls!

La culture du cliff jumping reste une culture marginale qui n’est pas faite pour tout le monde. Mais si j’avais un endroit à vous conseiller pour tenter l’expérience, ce serait sans hésiter le West End à Negril!

IMG_1746
Salto arrière depuis la plateforme supérieure au XTabi, à Negril.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :