La côte nord : du lever au coucher du soleil

En Jamaïque, c’est possible de voir à la fois le lever et le coucher du soleil sur la mer des Caraïbes. Point de départ : Long Bay et ses environs, dans la paroisse orientale de Portland, pour arriver à Negril, dans le Westmoreland!

IMG_1045-2
Le long de la route à Salt March, paroisse de Trelawny.

La façon la plus simple est d’y aller par la route qui longe la côte nord de l’île. Vous y croiserez les grands hôtels d’Ocho Rios et de Montego Bay, mais aussi le point d’arrivée de Christophe Colomb sur Xamaica, des sites historiques datant des batailles coloniales et, bien entendu, d’excellents jerk pits pour casser la croûte!

Départ : Long Bay, Portland

L’idéal, c’est de dormir dans une guesthouse directement sur la plage. Celles de Jess ne sont pas mal du tout et il y a plus de choix une fois sur place. L’avantage avec la paroisse de Portland, c’est que le tourisme de masse ne s’y rend pas encore. Il y a certes des autobus pour venir voir le Lagon bleu ou les chutes de Reach, mais la côte a été épargnée par les grands hôtels.

IMG_1300
Rares sont les surfeurs en Jamaïque, mais il y en a à Long Bay.

Les touristes qui viennent à Port Antonio et ses environs cherchent à vivre l’expérience jamaïcaine : la région est d’ailleurs reconnue pour son ambiance festive, depuis les sound systems  (il ne faut rien de plus que des haut-parleurs!) jusqu’aux clubs huppés de la bourgade de Boston, qui attirent les clients depuis Kingston lors des soirs de fête.

D’ailleurs, notre aventure débute peu de temps après que les boomboxes  eurent craché leurs dernières notes euphorisantes, vers 5 h 45, et s’étire jusqu’aux environs de 6 h 20.

La bataille décisive de Rio Nuevo

Baignade matinale, fruits et café, le tout accompagné par le bruit des vagues : voilà de quoi entreprendre la journée en lion! Direction Rio Nuevo, un peu avant Ocho Rios, lieu de la bataille historique du 25 juin 1658 après laquelle les Espagnols ont cédé la Jamaïque aux Britanniques (officiellement en 1670 avec le Traité de Madrid).

IMG_0555

IMG_0547
Les galions espagnols ont tenté de se cacher à l’intérieur de cette baie, en vain.

Le petit musée qui se trouve au site historique a cela d’intéressant qu’il prend la perspective populaire pour raconter les événements de Rio Nuevo. La visite commence en retraçant la présence autochtone dans la région, notamment celle des Tainos, qui ont accueilli les colonisateurs espagnols. Ensuite, à la lumière des différents points de vue historiques, le musée explique l’évolution des mœurs de la population vivant sur l’île en fonction des périodes (précolombienne, coloniale et postcoloniale).

Herman_Moll._A_New_Map_of_the_Island_of_Jamaica._1717
La Jamaïque cartographiée par Herman Moll (1654-1732). Déjà, vous y trouverez les Long Bay, Port Antonio, Rio Nuevo Fort, Ocho Rios, Negril…mais où est Montego Bay!?

Le sanctuaire de Boscobel

Tout près de Rio Nuevo, Boscobel vaut bien un arrêt pour le repas du midi. Prenez un repas pour emporter dans un des petits restaurants longeant la route et descendez à pied vers la plage (il y a plusieurs accès près du village). En bas, un sanctuaire marin où la pêche est interdite a été instauré par la Fondation Sandals, une grande chaîne hôtelière des Caraïbes basée en Jamaïque. Si la zone protégée ne fait que 0,5 km carrés le long de l’hôtel Beaches (la filière familiale de Sandals), elle permet tout de même la protection du récif de corail qui sépare le large des eaux plus calmes en bordure de la plage.

IMG_1501
Sanctuaire à poisson de Boscobel, paroisse de St-Mary.

Après Ocho Rios, la route menant à Montego Bay est impeccable, mais aussi bordée par des grands complexes hôteliers et touristiques, ce qui laisse peu d’endroits publics attrayants. Il y a quelques exceptions, comme Discovery Bay, où Christophe Colomb est débarqué en 1494, mais l’endroit est littéralement taché de poussière de bauxite. C’est à Discovery Bay que partent les navires de la Noranda vers une usine de la Louisiane.

C’est dans cette partie de l’île (l’axe Ocho Rios – Negril) que se rendent la plupart des 2,2 millions de touristes qui foulent annuellement le sol de la Jamaïque. Par contre, pour une escapade d’un jour, il vaut mieux passer les stations balnéaires et filer vers Negril!

Petit arrêt si le temps le permet : à moins d’une heure de la destination finale, dans la ville de Lucea, se trouve Fort Charlotte. Depuis les fortifications abandonnées sur la pointe ouest de la baie, il est facile de comprendre l’intérêt militaire que devaient représenter les lieux pour surveiller la côte nord-ouest. Aujourd’hui, l’endroit sert de point de vue pour les touristes et se remplit de jeunes à la tombée du jour.

IMG_20150311_165818-2
Fort Charlotte, à l’entrée de la baie de Lucea, paroisse de Hanover.

Arrivée : Negril, Westmoreland

En arrivant à bon port, que ce soit sur la plage ou au-dessus des falaises, le coucher de soleil s’offre à la vue de tous. Attention : il ne faut pas rater les quelque cinq minutes que dure le spectacle! Avec de la chance, les nuages seront occupés ailleurs et vous verrez le soleil disparaître dans le gouffre de la mer des Caraïbes…

Mary's Bay, Negril
Mary’s Bay, Negril

IMG_1136

Après une telle journée, vous aussi vous aurez envie d’aller vous coucher!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :